Quand la Nièvre et Paris transcendent l’Yonne

NATURE EN LIVRES
Une écopoétique de villages

ZNIEFF de bocages à Monceaux-le-Comte

A la veille du deuxième confinement une vingtaine de personnes, issues de territoires ruraux et urbains se sont réunies dans une ancienne auberge sise à Monceaux-le-Comte, dénommée Hostellerie de la Tour, pour créer l’association du même nom.

Vue artistique de l’HDLT

Le village, situé à l’épicentre de la Bourgogne, aux confins du Morvan, le long du canal du Nivernais est traversé par l’Yonne, il attire écrivains et passionnés de création et de rencontres, il rayonne en étoile vers des villes et bourgades chères aux amateurs de belles lettres : Clamecy, Vézelay, Lormes, Decize, Nevers, La Charité sur Loire.

Parcours ou balades littéraires, résidences d’écrivains, restitutions publiques et toutes œuvres dérivées de l’écriture, la littérature, la poésie, le théâtre et la lecture à voix haute viendront enrichir l’ancrage littéraire du territoire au-delà de l’arrivée récente de Maurice Genevoix au Panthéon.
En effet les ondes de l’Yonne virevoltent en continu du Morvan vers Paris pour baigner notre ville-lumière de leurs subtils reflets.

Dans la Nièvre – Gertrude Dodart
  • Les prix Nobel, Goncourt, palmes académiques et autres empreintes émergent de la Nièvre avec Jules RENARD, Romain ROLLAND, Maurice GENEVOIX, Jean GENET, Denis GROZDANOVITCH, Pascale ROZE ou encore François MITTERRAND, Pierre BEREGOVOY, Daniel VAILLANT ou Arnaud MONTEBOURG. Philosophie, théâtre, scénario, pamphlet, chanson, poésie, théorie citoyenne s’y confondent.
  • Dans leur volonté d’impacter sur la vie économique et culturelle locale, les fondateurs souhaitent mobiliser leurs membres dans une zone élargie, ils pourront ainsi déployer un authentique maillage
    territorial entre habitants et touristes.
  • L’Hostellerie de la Tour, réunit trois catégories de membres, les professionnels – des auteurs en passant par des acteurs de la filière Livre – les représentants du grand public, et les parrains, tous animés par
    la démocratisation culturelle et intergénérationnelle.
  • Des passerelles sont édifiées dès maintenant entre les équipements culturels, les collectifs d’écrivains, les résidences d’artistes, les festivals, les librairies, imprimeries, radio et journaux, tous relais de
    médiation. La diffusion des contenus sera proposée en ligne, via les réseaux, bornes interactives et téléphonie mobile.
  • La programmation 2021 se veut participative, durable et respectueuse de l’environnement, l’accès vers des territoires naturellement protégés, la découverte des nouvelles formes de ruralité, le passage par des chemins de traverse comme la promotion de transports écoresponsables ou collectifs seront privilégiés.
    Ainsi l’Hostellerie de la Tour va asseoir l’exceptionnel positionnement littéraire de la Nièvre, et permettre aux nouvelles générations au-delà de la littérature, de s’approprier la langue française, vecteur de réflexion, de création et de transposition, nécessaire à toute construction, individuelle ou collective.

Gertrude Dodart, présidente


Téléchargez le
Communiqué de Presse – Nature en Livres
(1 juin 2021)

DdP de l’Hostellerie de la Tour
(nov 2020)