NOVALIS

Né le 2 mai 1772 au château d’Oberwiederstedt (maintenant Arnstein en Allemagne) et mort le 25 mars 1801 à Weißenfels (Allemagne), NOVALIS, de son vrai nom Georg Philipp Friedrich VON HARDENBERG, est un poète, romancier, philosophe, juriste, géologue, minéralogiste et ingénieur des Mines allemand. Il est l’un des représentants les plus éminents du premier romantisme allemand (cercle d’Iéna).

> Extrait de son roman inachevé « Henri d’OFTERDINGEN » <

La nature ne veut pas être la possession exclusive d’un seul. Propriété, elle se tourne en malin poison qui ôte tout repos au propriétaire, entraîné dans un funeste besoin de possession qui veut tout prendre dans son cercle, s’approprier, avec une suite de soucis sans fin et de passions déchaînées.

Ainsi sape-t-elle secrètement le terrain du propriétaire, qu’elle ne tardera guère à ensevelir dans le gouffre béant, passant de cette manière de main en main et réussissant par là à satisfaire, de l’un à l’autre successivement, son penchant à elle, qui est d’appartenir à tous.